La chlorelle, super-aliment ultra-protéiné

La chlorelle, super-aliment ultra-protéiné

La chlorelle, également appelée chlorella, est une algue verte unicellulaire particulièrement riche en chlorophylle. Cette algue peut être confondue à tord avec la spiruline, une algue bleue d’eau douce. La chlorelle, cette algue verte d’eau douce, intéresse la science depuis plus d’un siècle.

Découverte en 1890 par Beyerinck, un biologiste hollandais, elle est cultivée pour la première fois peu de temps après, à but expérimental, en raison de sa capacité à se multiplier très rapidement. Son étonnante composition nutritionnelle a poussé les scientifiques à faire des expériences sur divers soldats durant la Seconde Guerre Mondiale. La chlorelle a obtenu le titre de super-aliment à la fin de la guerre. Depuis plusieurs siècles, cette algue est très consommée par les japonais pour ses vertus nutritionnelles.

Les protéines représentent 58% du poids de l’algue, mais elle contient également 18 acides aminés différents, des vitamines A, C et E, des vitamines issues du complexe B, une grande diversité de minéraux, des sels minéraux, des oligo-éléments (fer, souffre, calcium, zinc, potassium, magnésium, etc), des acides gras polyinsaturés (dont des acides gras oméga 3, particulièrement bénéfiques pour la santé cardio-vasculaire), ainsi que des caroténoïdes.

La chlorella agit sur l’hypertension car elle a un effet bénéfique sur la tension artérielle. Cette algue est utilisée depuis des années pour soulager les patients atteints de fibromyalgie. La chlorelle semble également être capable de bloquer la prolifération des cellules cancéreuses dans l’organisme. Ce super-aliment renforce le système immunitaire et les défenses naturelles.

La chlorelle est une algue détoxifiante qui accompagne parfaitement la spiruline. Associées, les effets de chacune se multiplient. Ces deux aliments, très riches en fer, permettent de lutter contre l’anémie et de détoxifier l’organisme.

Cette algue peut cependant avoir des effets secondaires sur les personnes atteintes d’asthme, de fatigue, d’hypersensibilité à la lumière ou ayant des problèmes dermatologiques. Il est donc conseillé de demander un avis médical avant de commencer une cure de chlorella pour éviter tout risque de contre-indication.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.